Quand le chocolat se savoure façon sophro

Le bar à chocolat clermontois L’armoire à cuillères s’est transformé l’espace d’un instant en bulle de relaxation aux effluves de cacao. La maîtresse des lieux Mallorie Bournel a ouvert son jardin d’hiver à la sophrologue Sabrina Chastaing. Ouvrez vos chakras !


 

« Je vous invite à vous installer dans une position confortable et à fermer les yeux. Je vous laisse vous ajuster agréablement. » Sabrina Chastaing donne le ton d’une voix douce et rassurante. La séance de Zazen (ou méditation assise) peut commencer. Christelle, Isabelle, Magali, Jacqueline, Louise, Muriel, Valérie et Myriam se posent, se calent, prennent une couverture, ferment les yeux. Chacune attend confiante, que se déroule ce moment de relaxation, juste pour elle-même. Un instant hors du temps en ce samedi matin, loin du tourbillon de la rue.

 

Tous mes sens étaient en éveil !

 

Une expérience inédite explique Sabrina. « J’avais envie d’associer la sophrologie au chocolat dans une dégustation en pleine conscience. C’est l’occasion de proposer un moment d’enveloppement et d’enrichissement lié à toutes ces sensations qui accompagnent ce moment de pause et de bien-être. L’occasion également de solliciter nos cinq sens pour ressentir ce que nous évoque le fruit du chocolat. On fait appel à l’intelligence sensorielle, émotionnelle, à notre mémoire liée à notre histoire individuelle et collective que nous raconte le chocolat. »

 

Sabrina nous donne sa définition de la sophrologie

 

« La sophrologie, conçue par le neuropsychiatre Alfonso Caicedo en 1960, est un ensemble de techniques basées sur la respiration pour harmoniser le mental et le corps. C’est un travail sur la conscience, alimenté des techniques orientales zen et yoga. Cette thérapeutique s’appuie sur l’hypnose ericksonienne et la méditation afin d’être présent ici et maintenant, en pleine conscience avec notre vie. L’objectif est d’inviter à terme le “sophronisant” à pratiquer la sophrologie chez lui en toute autonomie. »

 

La voix de Sabrina poursuit son chemin, tranquillement. « Vous allez vous remémorer les 10 minutes que vous avez vécues avant de franchir cette porte, comme si vous étiez dans un film. Pensez au temps que vous avez pris pour vous garer, pour marcher. Ressentez tout ce que vous avez perçu en cheminant, à quoi vous étiez en train de penser. Prenez le temps de regarder tous les petits détails. Observez le décor, les paysages, vos sensations corporelles, de chaud, de froid. »

« Fermer les yeux, ce n’est pas se couper du monde extérieur, c’est accueillir tout ce qui passe. »  Sabrina Chastaing sophrologue

Le jardin d’hiver prend des allures de cocon de relaxation. Le silence se fait de plus en plus présent. Les bruits alentour de plus en plus lointains. Chaque participante s’envole dans son paysage intérieur. Myriam, un peu plus dissipée, ouvre parfois les yeux, peut-être impatiente de déguster le chocolat qu’elle a choisi au préalable. « Je vous laisse maintenant franchir la porte du jardin d’hiver. Poussez la poignée. Pensez à la façon dont vous avez enlevé votre manteau, quelles étaient vos pensées quand vous êtes arrivée. Vous êtes maintenant présente à ce que nous faisons. Prenez conscience de votre corps ici et maintenant. Concentrez-vous sur votre respiration. »

La voix de Sabrina s’étire posément alors qu’apparaît Mallorie avec les chocolats pour les huit convives. Le cliquetis des cuillères sur les tasses sonne l’heure de la dégustation. Un parfum de cacao chatouille les narines des participantes qui gardent les yeux fermés. Des sourires apparaissent sur les visages. Les narines hument, gourmandes. Sabrina poursuit : « Prêtez attention à votre nez, à vos narines, vos muqueuses. Je vous invite à respirer les effluves du chocolat qui est devant vous. » Tous les sens sont sollicités les uns après les autres. Après l’ouïe et l’odorat, le toucher s’exprime alors que les mains enrobent les tasses. Suit la vue tandis que les yeux s’entrouvrent légèrement pour regarder la tasse, la lumière, le décor, les couleurs. L’occasion de laisser apparaître les images associées à cet instant sophro-choco. Vient alors le moment de la dégustation ! « Je vous invite à goûter en pleine conscience le chocolat qui est devant vous. »

« Avec les yeux fermés, j’ai été surprise par la chaleur et le parfum. Je n’avais qu’une envie, boire le chocolat ! »  Valérie

Les corps se réveillent. On entend le chocolat dégluti avec bonheur. Surgissent des chuchotements au milieu du silence. Les cuillères raclent avec délectation le fond des tasses tandis que les sourires se transforment en papotages, en rires. L’atmosphère est détendue, le pari de Sabrina et Mallorie est réussi. “Et une soirée sophro-chocolat version tupperware c’est possible ?” demande Louise enthousiaste. En attendant, si l’expérience vous tente, la prochaine session se déroulera le 25 février à l’Armoire à cuillères !

Sylvie Pallot
Blog Locavore  auvergnate

Témoignages

 

« Madame Chastaing, je tenais à vous remercier pour vos compétences et votre bienveillance. Pour l'instant je retrouve des sensations d'assurance à petit pas et vous y êtes sûrement pour quelque chose. Cordialement. »

Patrick ( 52 ans)

« Sabrina merci. Je souhaite garder le contact, car depuis mon passage avec vous je n'ai plus fait d’angoisse, ou je les gère beaucoup mieux. Et je pense que c'est grâce aux exercices que vous m'avez proposé. Cordialement. »

Valentine (19 ans)

SPID GIRL a partagé l’évènement de Sabrina Chastaing Sophrologue.
21 h

Alors les filles, je vous avais dit que j'allais rejoindre Sabrina pour une de ces séances, et franchement j'en suis plus que ravie. Cela a été une magnifique rencontre et un échange extraordinaire. Quand a la séance un vrai délice, la voix de Sabrina est un régal elle vous fait glisser dans une merveilleuse méditation. Je n'avais rien dit à Sabrina sur mon état général du moment, mais sachez que j'y suis allée avec une immense fatigue, des douleurs de niveau 6, un bouillonnement et une anxiété intérieur. Je suis repartie plus poser, plus recentrer et en adéquation avec moi même, les douleurs avaient diminuées, la fatigue pratiquement envolée, plus du tout d'anxiété. Quand a notre partage d'un petit thé pour parler de tout et de rien, enfin là on a parler de la fibromyalgie car une des adeptes de Sabrina s'est montrée très intéressée sur le sujet. Bref, ce fût un super moment que je compte plus que jamais réitérer. Alors si le cœur vous en dit rejoignez nous pour ce moment de médiation et de partage.

17 septembre 2018 ·Laurence

Chaleureuse, à l'écoute, un merveilleux guide qui vous mène sur le chemin de votre sérénité intérieur. Je vous encourage à participer à ses ateliers. Il y en a forcément un qui vous ressemblera.

Anne Sophie

29 octobre 2018 ·

Une personne bienveillante

et de grande valeur

Carine

3 février ·2019

empathique... bienveillante... douce...
un pur moment en sa compagnie

  • Facebook Social Icon

.https://lescarnetsdeseverine.wordpress.com/2018/03/21/jai-teste-la-sophrologie/

Salut les curieux! Ça faisait un moment que je n’avais rien publié… Non pas que je vous ai oublié ou que je n’avais plus envie d’écrire … Mais j’étais malade! Hé oui! Moi qui prône le bien être et une vie saine et équilibrée j’ai fini par me laisser gagner par ce rythme un peu dingue que nous impose la vie moderne et oublier de m’écouter… Comme quoi personne n’est parfait même pas moi! lol! Trève de plaisanterie il est super important  d’être à l’écoute des signaux que nous envoie le corps et quand il dit « stop » c’est qu’une pause s’impose afin de mieux repartir… J’avais donc remis ce billet sur la sophro afin de me concentrer un peu sur la remise en état de moi même! 

Mais je suis prête à présent au boulot!

Tout d’abord un peu de théorie

C’est vrai la sophro on en entend beaucoup parler mais même si tout le monde a une vaste idée de ce que cela peut être peu savent réellement quelles en sont les origines.

Un peu d’éthymologie va déjà nous donner des clés d’interprétation fort éclairantes :

sos: esprit -phren: coeur-logos:langage

Ainsi la sophrologie est l’étude de l’harmonie de la conscience, une recherche de l’équilibre , d’un mieux être et d’une forme de sagesse. Vaste programme me direz vous! Le sophrologue dispose d’un ensemble de méthodes, d’exercices qui vont permettre de modifier les états de conscience afin de parvenir à cet objectif. Cette pratique créé en 1960 par un jeune neuropsychiatre espagnol d’origine colombienne, Alfonso Caycedo.  se situe à mi chemin entre la méditation et l’hypnose. Caycedo s’est inspiré des recherches des grands noms de la psychologie mais aussi de la philosophie orientale pour créer sa propre méthode. Il a également beaucoup étudié l’hypnose et les différentes techniques de relaxation.

La sophrologie est une méthode régénérante, naturelle et hollistique pour combattre le stress, trouver  l’équilibre du corps et de l’esprit, accroître ses potentiels, résoudre ses problèmes psychosomatiques, s’épanouir pour un bine être physique et psychologique optimum.

Mon expérience en sophrologie

J’ai eu la chance de tester la sophrologie de manière individuelle auprès de Sabrina Chastaing   et en séance collective avec Alice Collomb au cours d’un atelier yoga (voir les coordonnées en bas de l’article).

Je vais vous faire un résumé commun des 2 séances afin de vous exposer un peu la manière de procéder:

Toute séance de sophro débute par une série d’exercices respiratoires puis se poursuit par une série d’exercices dynamiques. C’est l’un des avantages de la sophrologie: On peut apprendre quelques pratiques et les reproduire facilement à la maison ou au travail sans avoir besoin de matériel spécial et sans aucun danger.

Voici un exemple d’exercie de relâchement que j’ai pu pratiquer:

Exercice de pompage des épaules (X 3)
• Debout, les points fermés, on inspire par le nez et on bloque la respiration.
• On fait plusieurs mouvements de haut en bas avec les épaules, comme si on pompait le stress.
• Quand on est prêt, on souffle fort par la bouche en écartant les doigts, comme si le stress s’échappait par eux.

La séance se termine avec un exercice de visualisation Le but est d’identifier un moment agréable qu’on a vécu et d’essayer avec l’aide de la sophrologue de le revivre et de se rappeler de chaque détail.
Guidée par sa voix on peut réellement se détendue, se détourner des pensées angoissantes ou perturbantes.

 

C’est clairement le moment que je préfère dans la séance. Je l’ai beaucoup mieux vécu en individuel qu’en collectif où j’ai été perturbée par les ronflements de ma voisine de tapis ce qui m’a un empêché  de « partir » … Contrairement à elle visiblement!

Mais sinon au cours de ma séance individuelle  la projection s’est tellement bien passée que j’ai réellement pu entendre tous les bruits, sentir toutes les senteurs du lieu où j’avais souhaité me rendre et c’était vraiment agréable… Un peu comme un moment tout doux, une grosse boule de coton dans laquelle on se sent immensément bien et où on est heureux de se lover!

Un grand merci à Sabrina et à Alice pour cette belle découverte!

http://www.sabrinachastaingsophrologue.com/

  • Ma Page Facebook