Pour tisser les liens, dénouer les noeuds

Mis à jour : 13 juin 2019

Enfant, j'avais le plaisir et la patience de dénouer les nœuds: liens,ficelles, colliers, cerf-volants... Compliqués,inextricables. Je réussissais toujours. Aujourd'hui, je suis thérapeute et pour aider à tisser les liens, -à soi, aux autres, - je dénoues les nœuds. Ceux de la peur logés dans le ventre..Plus la peur nous submerge, plus nous contractons et plus les nœuds se resserrent . Par la respiration, la méditation, nous les assouplissons et je les rends alors rubans légers et soyeux.#sophrologie #peursetangoisses #méditation #relaxation





  • Ma Page Facebook
FB_IMG_1589817215672_edited